Assemblée générale du 23 mai : Les actionnaires approuvent l’acquisition de MORPHOCHEM

23.05.2018
  • L'Assemblée générale a approuvé l'apport en nature des actions et options BIOVERTIS (société mère de MORPHOCHEM) et l'émission d'actions nouvelles en rémunération.

  • DEINOVE intègre à son pipeline un candidat-antibiotique prêt à entrer en phase II et entend répondre à une urgence sanitaire majeure.

  • Les apporteurs détiennent 4,06% du capital de DEINOVE après l'opération.

  • TVM Capital GmbH a été nommée administrateur de DEINOVE.

 

Montpellier, le 23 mai 2018 (20h30 – CEST) – DEINOVE (Euronext Growth Paris : ALDEI), société de biotechnologie qui découvre, développe et produit des composés à haute valeur ajoutée à partir de bactéries rares, annonce les résultats de son Assemblée générale annuelle ordinaire et extraordinaire.

Les actionnaires de DEINOVE, réunis ce jour en Assemblée générale, ont notamment voté les résolutions suivantes :

  • Approbation des comptes annuels et consolidés, des dépenses et charges (Art. 39-4 du CGI), des conventions réglementées et affectation du résultat de l’exercice clos le 31 décembre 2017 (résolutions 1 à 5) ;
  • Autorisation conférée au Conseil d’administration en vue de l’achat par la Société de ses propres actions (résolution 6) et, conformément à l’un des objectifs visés dans la résolution 6, autorisation donnée au Conseil d’administration à l’effet de réduire le capital social de la Société par voie d’annulation d’actions (résolution 17) ;
  • Renouvellement des délégations de compétence conférées au Conseil d’administration, à l’effet de décider l’émission d’actions et/ou de valeurs mobilières donnant accès immédiatement ou à terme au capital ou donnant droit à un titre de créance (résolutions 10 à 16) ;
  • Ratification de la modification des modalités d’exercice de BCE et BSA décidée par le Conseil d’administration en date du 27 mars 2018 (résolution 18).

Approbation de l’acquisition de la société BIOVERTIS et de sa filiale MORPHOCHEM par émission d’actions nouvelles

Appelés à se prononcer sur l’acquisition de la société autrichienne BIOVERTIS, via un apport en nature rémunéré par l’émission d’actions nouvelles[1] (résolutions 7 à 9), les actionnaires ont largement approuvé cette opération. DEINOVE acquiert donc l'intégralité[2] du capital de la société autrichienne Biovertis AG (« BIOVERTIS »), détenant elle-même l'intégralité du capital de la société allemande Morphochem AG für kombinatorische Chemie (« MORPHOCHEM »). Cette dernière a développé le composé antibiotique MCB3837, aujourd’hui en phase clinique et visant le traitement des infections gastro-intestinales sévères causées par Clostridium difficile, un pathogène classé prioritaire par l’OMS et le CDC[3].

En rémunération de cet apport en nature, les apporteurs, dont deux fonds d’investissement spécialisés gérés par TVM Capital, qui détiennent 82,98% des droits apportés, ont reçu 500.001 actions DEINOVE auxquelles sont attachés 8.000.000 de bons d’attribution d'actions (BAA).

Les actionnaires ont également approuvé la nomination de TVM Capital GmbH,  représentée par Dr. Helmut Schühsler, en qualité de nouvel administrateur de la Société (résolution 19).

Emmanuel PETIOT, Directeur général de DEINOVE, déclare : « L’acquisition des sociétés BIOVERTIS et MORPHOCHEM matérialise l’intégration à notre portefeuille du composé MCB3837 qui consolide notre position dans le domaine antibiotique. Avec ce produit, nous étoffons significativement notre portefeuille de composés antibiotiques en développement avec une molécule d’ores et déjà en phase clinique et nous entendons apporter une réponse à l’impasse thérapeutique que constituent les infections sévères à Clostridium difficile à l’origine de plusieurs dizaines de milliers de décès chaque année. Cette acquisition permet également l’entrée au capital de DEINOVE de l’un des principaux acteurs européens du capital-risque dans le secteur des sciences de la vie, TVM Capital, qui soutiendra DEINOVE dans ses prochaines étapes de développement. Nous sommes très heureux que les actionnaires aient largement approuvé cette opération structurante pour DEINOVE. »

À PROPOS DU COMPOSÉ MCB3837

Le composé de Morphochem, MCB3837, est une molécule en Phase clinique, prête à entrer en Phase II, ciblant le traitement des Infections à Clostridium difficile (ICD) sévères, des infections gastro-intestinales.

40% des patients sont atteints de formes sévères, avec des taux de mortalité qui peuvent atteindre jusqu’à 50%. Sur les 20 dernières années, les CDI ont eu tendance à fortement progresser en incidence et en sévérité, notamment du fait du développement de nouvelles souches hyper virulentes et pour certaines, résistantes aux antibiotiques existants. Le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies a récemment identifié le CDI comme l’une des premières causes d’infections associées aux soins, devant même la MRSA[4]. En 2011, environ un demi-million d’américains ont été infectés et plus de 29 000 patients sont décédés dans les 30 jours[5] suivant le diagnostic.

La prise en charge des CDI représente donc un réel défi thérapeutique.

A ce jour, aucun traitement antibiotique efficace n’est disponible pour les infections gastro-intestinales sévères à cause des conséquences mêmes de la maladie : les traitements par voie orale peinent à atteindre l’intestin à cause de l’état pathologique du patient (motilité gastro-intestinale réduite, intubation, perforation intestinale, etc.), tandis que les antibiotiques par voie intraveineuse (IV) ne pénètrent pas la barrière gastro-intestinale et ne parviennent pas jusqu’au lieu de l’infection.

MCB3837 est un antibiotique administré par IV et capable de traverser la barrière gastro-intestinale. Il cible précisément le lieu de l’infection. Plusieurs essais de Phase I (sur une centaine de volontaires sains) ont démontré une forte concentration de l’antibiotique dans les selles, un marqueur fort de sa présence dans l’intestin. Il a en outre démontré sa capacité à éliminer les bactéries Clostridium difficile sans détruire les autres micro-organismes de la flore gastro-intestinale. Il a également montré un profil de tolérance acceptable.

La prochaine étape de développement consistera en une étude clinique de Phase II, sur un nombre réduit de patients. La FDA a déjà donné son accord pour le démarrage de cette étude.

MCB3837 a par ailleurs obtenu en 2016 la qualification QIPD et le statut Fast Track de la United States Food and Drug Administration (« FDA »).

À PROPOS DE TVM CAPITAL LIFE SCIENCE

TVM Capital Life Science est une société indépendante d’investissement en capital risqué spécialisée en sciences de la vie et qui investit dans des entreprises innovantes de biotechnologies, pharmacie et medtech. Ses équipes sont basées à Munich et à Montréal.

TVM Capital Life Science a notamment été chef de file dans des Séries A pour des entreprises dont la capitalisation boursière a dépassé le milliard de dollar, comme Qiagen, Sequenom, Actelion, Intercell, Evotec et Colucid.

 

[1] Voir communiqué de presse en date du 13 avril 2018.

[2] A l'exception de 316 actions auto-détenues.

[3] Center for Disease Control and Prevention: https://www.cdc.gov/drugresistance/biggest_threats.html

[4] Staphylocoque doré résistant à la méthicilline (MRSA ou SARM)

[5] Burden of Clostridium difficile Infection in the United States - Fernanda C. Lessa, The New England Journal of Medicine, 2015