21.03.2019
  • La plateforme robotisée d’extraction et de criblage des activités antibiotiques de souches bactériennes est désormais opérationnelle et affiche une cadence d’analyse de plusieurs centaines de souches par mois ;
  • Bpifrance a versé 1,5 m€ à DEINOVE au titre du premier paiement d’étape du Programme AGIR.

DEINOVE (Euronext Growth Paris : ALDEI), société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, annonce avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à DEINOVE.

Le programme AGIRvise à explorer le potentiel antimicrobien de souches bactériennes rares avec l’objectif d’identifier de nouvelles structures antibiotiques et de développer des traitements innovants pour lutter contre le défi sanitaire que représente la montée de l’antibiorésistance. 

L’enjeu est d’accélérer l’exploration des activités antibiotiques de multiples souches dans des conditions variées en vue de détecter rapidement de nouvelles structures. La première étape du programme AGIR a ainsi abouti au développement d’une plateforme robotisée d’extraction et de criblage de souches. Les équipements ont été renforcés et les protocoles expérimentaux validés. 

 « Avec notre plateforme robotisée, nous disposons désormais d’un outil unique pour explorer les potentiels de nombreux microorganismes rares, issus à la fois de notre bibliothèque propriétaire, de collectes ciblées et des échantillons fournis par nos partenaires de recherche [1]. Des premiers extraits d’intérêt ont été identifiés et sont actuellement en cours de déréplication [2], afin d’identifier la molécule à l’origine de l’activité antibiotique et de vérifier son caractère innovant. Nous voulons avancer vite car l’antibiorésistance progresse rapidement dans le monde et représente un danger majeur pour l’humanité dans son ensemble incluant des projections de 10 millions de morts par an à horizon 2050 [3] » déclare Georges GAUDRIAULT, Directeur Scientifique de DEINOVE.

L’activité Anti-infectieux de nouvelle génération qui constitue l'un des piliers stratégiques de DEINOVE était initialement développée par DEINOBIOTICS, filiale détenue à 100% par DEINOVE. Il a été décidé de la réintégrer directement au sein de DEINOVE par le biais d’une transmission universelle du patrimoine de DEINOBIOTICS au profit de DEINOVE en date du 1ernovembre 2018, à la suite de laquelle DEINOBIOTICS a été radiée du Registre du Commerce et des Sociétés.

 

[1] DEINOVE a engagé des collaborations de recherche avec la biotech italienne Naicons et le spécialiste du diagnostic bioMérieux, qui mettent à sa disposition un panel de souches variées. D’autres partenariats du même type sont en discussion.

[2] Processus d’analyse d’un mélange actif permettant d’éliminer les substances déjà connues

[3] https://www.lemonde.fr/medecine/article/2016/06/06/jim-o-neill-l-antibio...