Le Programme AGIR

Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants

Le programme AGIR en bref

AGIR, une plateforme dédiée à la recherche de structures antibiotiques inédites à partir de souches bactériennes rares

Le programme AGIR vise l’exploration systématique de la biodiversité, principalement des micro-organismes rares, afin d’identifier et de développer un portefeuille de candidats-médicaments, puis de valoriser ces candidats par des accords avec des entreprises pharmaceutiques.

La conviction de DEINOVE est que l’extraordinaire diversité du vivant, aujourd’hui encore largement sous-explorée, est la clé pour découvrir de nouveaux anti-infectieux aux mécanismes innovants, capables de vaincre les résistances bactériennes.

En effet, alors que le monde manque de nouveaux antibiotiques, la recherche se concentre toujours majoritairement sur un petit nombre de micro-organismes d’intérêt ou sur la construction par synthèse chimique de molécules dérivées de médicaments existants.

A contrario, le programme AGIR développe de nouvelles méthodes de collecte, de culture, d’évaluation du potentiel antibiotique de souches bactériennes rares et d’optimisation de molécules.

Par son expertise, DEINOVE a déjà identifié plusieurs souches d’intérêt dans sa propre bibliothèque bactérienne et découvert une nouvelle structure antibiotique pour laquelle deux demandes de brevets ont été déposées. D’autres composés, issus de nouvelles souches ou dérivés de cette première molécule, sont à l’étude.

Le programme AGIR a été retenu en 2017 par le Programme d’Investissements d’Avenir et bénéficie d’un soutien financier de 14,6 m€ sur 5 ans pour un investissement total de 25 m€. Ce financement matérialise l’engagement des pouvoirs publics français dans la lutte contre les résistances aux antibiotiques, enjeu sanitaire majeur à l’échelle mondiale.

Un projet collaboratif ambitieux...

... Renforcé par des partenariats stratégiques ciblés visant à élargir le champ des recherches

Capitalisant sur sa technologie qui lui permet d’automatiser et d’accélérer l’analyse de grandes quantités de souches, DEINOVE vise à maximiser les opportunités de découvrir de nouvelles structures antibiotiques en élargissant son champ de recherche au-delà de sa propre bibliothèque bactérienne. A ce jour, la Société a noué des partenariats avec deux sociétés détenant des portefeuilles de souches diverses collectées dans le cadre de leurs activités pharmaceutiques :

  • Naicons : société biopharmaceutique italienne également spécialisée dans la recherche d’antibiotiques innovants, NAICONS dispose d’une collection de 45 000 souches microbiennes. Dans un premier temps, DEINOVE aura accès à 400 souches soigneusement sélectionnées pour leur potentiel et utilisera la puissance de sa plateforme technologique robotisée pour détecter et caractériser les activités antibiotiques de ces souches. En cas de découverte d’une souche d’intérêt, DEINOVE pourra l’acquérir soit via une licence commerciale, soit en pleine propriété, en vue d’engager le développement de candidats-antibiotiques.
  • bioMérieux : spécialisée dans le domaine du diagnostic de maladies infectieuses, bioMérieux possède l’une des plus importantes bibliothèques bactériennes au monde. Dans un premier temps, bioMérieux va mettre à disposition de DEINOVE plus de 250 souches de 130 espèces différentes. DEINOVE et bioMérieux ont conjointement sélectionné les souches retenues pour ce projet dans une logique de diversité biologique.