Détection d’une nouvelle activité

Extraire de nouvelles activités antimicrobiennes

Durant l’âge d’or des antibiotiques, l’industrie pharmaceutique a criblé des dizaines de millions de micro-organismes et identifié la plupart des métabolites secondaires que nous connaissons aujourd’hui. Depuis cette époque, ils ont continué à explorer le domaine visible du spectre microbien en combinant les méthodes traditionnelles (fondées sur les caractéristiques morphologiques, biochimiques et physiologiques des microorganismes) aux multiples progrès des biotechnologies (génomique, chimie combinatoire et criblage à haut débit). Ces techniques ont néanmoins montré leurs limites puisque seules 3 nouvelles classes d’antibiotiques ont émergé de cette biodiversité. Heureusement, nous savons désormais que nous n’avons identifié qu’une infime fraction du « parvome » (l’ensemble des petites molécules produites par les organismes vivants) et des activités biologiques cachées qu’il renferme. Certaines de ces nouvelles activités sont produites par des souches bactériennes inédites quand d’autres sont détectées sous certaines conditions de culture. Pour augmenter les chances de les identifier et les isoler, DEINOVE met en œuvre des programmes de criblage guidés par des essais à haut niveau de sensibilité et de nouvelles méthodes de culture et d’extractions.

Unités technologiques à l'œuvre

Plateformes DEINOVE étape 2

Biodiculture

Produire les milieux de culture à partir de la collection de souches de DEINOVE.

Tests d’activité

Concevoir et développer un portefeuille d'essais à haut niveau de sensibilité et identifier, documenter et hiérarchiser les extraits microbiens actifs.

Analyses avancées

Caractériser la composition chimique des extraits microbiens complexes.

Science des données

Garantir la traçabilité des extraits microbiens.

Ingénierie des bioprocédés

Extraire et purifier les milieux de culture à l’aide de méthodologies automatisées propriétaires.